600 milliards de Dettes supplémentaires: faut-il vraiment s’en inquiéter?

Que se passe-t-il quand d’une main on réduit ses ressources et que de the authre on dépense beaucoup plus, en partant d’une situation où les dépenses sont déjà supérieures aux recettes? On creuse son déficit. C’est un des résumés possibles du quinquennat Macron, qui a conduit à un chiffre que tous les Français n’avaient pas forcément en tête, mais que Marine le Pen a souligné pendant le débat d’entre-deux-tours qui les a opposés Wednesday 20 April: fin mai, when Emmanuel Macron aura terminé son mandat, la dette française aura donc gonflé de 600 milliards d’euros, pour attiindre 2 950 milliards, soit 44 000 euros par Français.

Invectives, faux départ, batailles de chiffres… Ce qu’il faut retenir du débat d’entre-deux-tours between Macron and Le Pen

Ces 600 milliards de plus viennent en partie des réductions d’impôts décidées au fil des cinq ans. D’abord la fameuse suppression de l’ISF, remplacé par un impôt sur l’mobilier: ce n’est pas la plus coûteuse des réformes puisque l’ISF rapportait 4,2 milliards, et son successeur proxy 1,5 milliard, soit une perte de 2.7 milliards par an pour les finances publiques, here a directement profité aux plus hauts revenus. Dans le même ordre d’idée, the fiscalité sur les revenus financiers a été réduite à 30% against a maximum of 45% auparavant.

The suite après la publicité

Plus grand public: the progressive suppression of the taxe d’habitation pour 80% des ménages, here at coûté 39 milliards au budget selon la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) sur le quinquennat: difficile de calculer son coût annuel sur la période, puisqu’elle s’est faite par tranche.

Enfin, à la suite des «gilets jaunes», des réductions d’impôts sur le revenu, via la défiscalisation des heures supplémentaires ou de la prime Macron. Voila pour une moitié des réductions fiscales.

Le bilan d’un quinquennat pas si redistributif que ça

L’autre moitié était pour les entreprises. Pour redresser leurs comptes, et théoriquement relancer les investissements et les emplois, les patrons ont eu aussi des réductions fiscales, d’environ 25 à 30 milliards selon les calculs. Le gouvernement a certes augmenté ses recettes en augmentant la CSG de 1.7%, maize cela compensait la suppression des cotisations salariales, maladie et chômage pour les salariés du secteur privé. Théoriquement, ces manœuvres, alliées à une baisse du chômage et donc une hausse des rentrées fiscales auraient can ultimately allow to reduce the sampleur des déficits publics. Corn le Covid est arrived, le blocage de l’économie, et avec lui le “quoi qu’il en coûte”. Ce plan d’urgence a coûté 160 milliards d’euros, et les baisses de recettes fiscales entraînées par le confinement ont coûté 150 milliards, notamment à la Sécurité sociale et aux collectivités locales. Soit environ la moitié des 600 milliards de Dettes supplémentaires. Sans cette crise, he called it aurait augmenté d’environ 240 milliards “seulement”. C’est à peu près le même niveau d’endettement supplémentaire que pendant les années Sarkozy – qui avait subi la crise de 2008 – et deux fois plus que pour les années Hollande.

Since 2021, the appendix de l’Etat to donc franchi la barre symbolique des 100% du PIB, soit l’équivalent d’une année entière de production de richesses par le pays.

The suite après la publicité

Le risque de la remontée des taux

Du point de vue économique, the question est de savoir si c’est un danger ou pas. Or, pour le moment, ça ne est pas. D’abord parce que les taux d’intérêt auxquels l’Etat se finance ont baissé pendant le quinquennat: on n’est pas loin de 0% sur certains emprunts, avec un taux moyen en 2020 de 1%, alors que la croissance du pays est supérieure à ce taux. En théorie, c’est donc une bonne affaire de s’endetter à des taux aussi bas, puisque l’argent emprunté permet d’obtenir plus de richesses.

DOSSIER. Que faire de la “dette Covid”? Le débat qui enflamme les économistes

C’est bien aussi pour cette raison que personne s’affole: dette a beau s’accroître, le service de la dette a him reflué très nettement au fil des ans. “From 2010 to 2020, the charge d’intérêt a baissé of 20 Md € alors that gave it a augmenté of 770 Md € from fin 2009 to fin 2019”, notes the Fipeco. Malgré son accroissement considérable between 1997 and 2020, the coût annuel de la said ainsi été divisé par 3 depuis 1997! Cela n’incite pas à faire attention à la dépense, et au contraire, pousse même à dépenser plus, si c’est pour investir dans des infrastructures utiles à tous les Français, et permant de stimuler la croissance future, ou de préparer la transition énergétique.

-50% the première année avec Google

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous accept the dépôt of a cookie to analyze par Google.

Le danger est à moyen et long terme: si les taux remontent, et si l’Etat n’arrive pas entre-temps à faire baisser sa dette, ni le niveau moyen de ses dépenses qui resterait supérieur à ses recettes annuelles, alors rembourser la said se fera au détriment des autres dépenses de l’Etat. The faudra forcément réduire des postes essentiels, comme la santé, l’éducation, la culture ou la defense. Ou remonter les impôts.

The programs économiques de Macron et Le Pen passés au crible by Patrick Artus

C’est bien pour cela que Pierre Moscovici le president de la Cour des Comptes avait tiré a signal of alarm lors de la presentation de son rapport annuel en rappelant que le déficit « ne women pas signe de diminution », Alors que cela faisait pourtant partie des objectifs initiaux du président. Dans ce cadre, les nouvelles réductions impôts annoncées aussi bien par Emmanuel Macron que Marine Le Pen (suppression de la taxe audiovisuelle, réduction sur les taxes de succession notamment) n’augurent pas d’un retour à l’équilibre… à moins que la croissance économique ne soit bien plus forte que prévue ces prochaines années. Mais la conjoncture actuelle, franchement inquiétante avec la remontée des prix de l’énergie, ne peut pas faire compter sur cet espoir. And the sleepy alarm of Pierre Moscovici must retentir encore.

Leave a Reply

Your email address will not be published.