a nouveau project de financement for tenter d’en finir avec les passoires thermiques à Paris

C’est un débat auquel se sont livrés les finalistes à l’élection présidentielle par program interposé: the interdiction à la location des passoires thermiques, ces logements qui consomment beaucoup trop d’énergie et dont les factures affectent le pouvoir d’achat de ses occupants.

D’un côté, Emmanuel Macron maintient the calendar of the “Energie et Climat” of 2019 and celui de la loi “Climat et Résilience” of 2021 qui prohibe les pires passoires thermiques au 1er janvier 2023, avant l’ensemble des logements classés G, F and E en 2025, 2028 et 2034. Pour concela, il s’est fixé comme objectif 700.000 logements rénovés par an, contre 650.000 en 2021, dans la lignée des 4 milliards d’euros débloqués pour Ma Prime Rénov ‘depuis septembre 2020.

De l’Autre, Marine Le Pen qualifiait cette politique d ‘“Punitive ecology” et de “Contre-sens” visant à «Exclure jusqu’à 2,5 millions de logements d’ici à 2028». The ex-candidate du Rassemblement national préconisait, on the contrary, de baisser la TVA sur l’énergie de 20 à 5.5% – quitte à faire des promesses en trompe-l’œil – and d’arrêter de subventionner les éoliennes en mer au profit des pompes à chaleur électrique.

Logement: the continuity for Emmanuel Macron, the ambiguity for Marine Le Pen

Between 4.8 and 8 millions of thermiques passages in France

Reste que selon le ministère de la Transition écologique, the existe près de 4.8 millions de passoires thermiques. Une donnée contestée par le president de la Fédération nationale de l’mobilier (FNAIM), Jean-Marc Torrollion, here évalue leur nombre à 7 voire 8 millions. D’après ce professionnel, 650,000 logements classés “G”, c’est-à-dire la pire catégorie du diagnostic de performance obligatoire (DPE), vont sortir du parc immobilier en 2025, suivis par 1.05 million classé “F” en 2028 and 1,9 million classés “E” en 2034.

Selon une étude du site de petites annonces If Loger et du comparateur de prix Meilleurs Agents publiée ce 27 avril, leur nombre oscillates plutôt between 4.9 and 7 millions sur les 29 millions de logements en France. Soit entre 17 et 24% du parc immobilier national. “Les performances énergétiques d’une habitation sont bien souvent inversement proportionnelles à son ancienneté”, écrivent les auteurs de l’étude.

Autrement dit, à Paris, the part des habitats F et G attindrait même 19% des annonces des biens en vente, ma rien ne dit combien la Capital compte de passoires thermiques. S’il existe 1,250 million de logements – 1 million en co-ownership and 250,000 logements sociaux -, la Ville estime qu’il ya “Un peu moins” de passoires thermiques qu’ailleurs.

An «Eco-Rénovons 2» program launched in Paris in July 2022

“The interdiction de la relocation est une bonne chose, mais il faudrait aussi des aides d’Etat pour la rénovation du parc”, declare, à The Tribune, Jacques Baudrier, adjoint (PCF) à la maire de Paris chargé de la construction publique, du suivi des chantiers, de la coordination des travaux sur l’Espace public et de la transition écologique du bâti.

Dès mai 2016, the Ville a lancé a program baptized “Eco-Rénovons Paris” to accompany, gratuitoment, co-ownership in the changement de leur isolation, chauffage et ventilation et dans amélioration de leur cadre de vie – “Végétalisation, espaces collectifs, surélévation” -. Depuis, 5,000 logements sociaux and 2,000 logements privés sont rénovés chaque année.

Ce chantier reste le plus gros post de dépenses de la mairie. Rien que pour ses bâtiments publics, elle mobilise déjà 100 millions d’euros par an, tout comme elle participe, à hauteur de 25%, à l’enveloppe annuelle de 300 millions d’euros pour les logements sociaux. Aussi, Jacques Baudrier et son collègue of him (EELV) Dan Lert chargé de la Transition écologique et du Plan Climat préparent, pour juillet 2022, a nouveau dispositif titled «Eco-Rénovons Paris 2». Objectif: passer à 5.000 logements privés renewed in a premier temps and à 40.000 à spas.

La ville de Paris veut manier la carotte et le bâton pour en finir avec l’étalement urbain

4 milliards d’euros d’ici until 2022 contre … 23 milliards par an

“Nous allons augmenter le volume des aides, mais les budgets des collectivités territoriales sont incapables de repondre, seuls, aux besoins de co-financements”, explique the adjoint (PCF) d’Anne Hidalgo chargé de la transition écologique du bâtiment.
«Si nous voulons attiindre, au niveau national, la neutralité carbone en 2050, il faut 23 milliards d’euros par an. Le cas échéant, l’objectif sera attiint en … 2280 », poursuit Jacques Baudrier.

En cela, l’élu parisien ne fait que reprise the proposition de son ex-candidat communiste à l’élection présidentielle. Fabien Roussel proposait de flécher 10 milliards d’euros vers les logements privés Street the Agence nationale de Habitat (ANAH) d’euros, 3 milliards vers les logements sociaux, 3 milliards vers le changement des chaudières au fioul et 7 milliards vers les bâtiments publics. Soit 23 billion euros … chaque année.

Inverse, le gouvernement a, lui, débloqué 6,7 milliards d’euros pour la rénovation d’ici à fin 2022 dans le cadre du plan France Relance lancé en septembre 2020. Soit 700 millions pour les logements sociaux, 2 milliards d’euros pour les logements privés, 1,3 milliards pour les bâtiments des collectivités locales – 300 millions for les régions, 300 millions for départements and 650 millions for les communes – et 2,7 milliards pour les bâtiments publics. Pour les logements privés, 2 milliards d’euros supplémentaires ont été voted in the budget 2022, en plus des 2 milliards initiaux.

Les prix de l’énergie explosent mais la rénovation énergétique chute: les professionnels alertent Castex

7 Français sur 10 prêts à se lancer dans des rénovations

Toujours est-il que les Français seraient sur le point de se lancer. Au regard du baromètre annuel du réseau d’agences immobileères Laforêt réalisé par l’IFOP et paru ce 27 avril, 7 acquéreurs sur 10 se disent prêts à initier des rénovations. Pour 70% d’entre eux, ces travaux sont motivés par des perspectives d’économies d’énergie. In these notes, the consommation énergétique du logement arrive en effet en troisième critère de choix juste derriere le prix du bien et sa localization.

Laforêt vient en outre de s’allier à Hellio, self-proclaimed “Acteur de référence de la maîtrise de l’énergie” pour adresser ce sujet dans les co-ownerships and auprès des vendeurs comme des acquéreurs. Apart from the organization de réunions d’alformations et la mise à disposition de supports de communication, the réseau d’agences immobilière vient de dévoiler une offers “Sortie de passoire thermique” pour les habitats concernés. Cela devient urgent: les premières interdictions s’appliqueront dans huit mois …

Moins de logements, trop de passoires thermiques: quand se loger tourne au casse-tête