Au Royaume-Uni, les portefeuilles auto-hébergés ne seront finalement pas surveillés

The surveillance systématique des portefeuilles auto-hébergés envisagée au Royaume-Uni

Cela n’a échappé à personne, un vent régulateur souffle sur les cryptomonnaies en Europe, et la chute récente des cours n’arrange pas les choses. Depuis mars, est notamment débattue une proposition de la Commission des affaires économiques et monétaires (ECON) du Parlement européen.

Celle-ci prévoit de surveiller toutes les transactions en cryptomonnaies, dont celles qui transitent par des portefeuilles “auto-hébergés”, c’est-à-dire les wallets physiques comme des Ledger, ou tous ceux dont les utilisateurs détiennent les clés. On note que dans d’autres économies d’ampleur, comme aux États-Unis ou en Suisse, cette surveillance systématique a été rejetée. Europe distinguishes itself donc par ce positionnement très strict.

Le Royaume-Uni ne fait bien sûr plus partie de l’Union européenne, mais la mesure a également été discussedée, dans le cadre des recommandations du FATF. Et le Trésor britannique semblait jusque là favorable à sa mise en place, expliquant en juillet dernier:

The firmes de crypto-actifs doivent putre en place des systèmes qui s’assurent que les informations personnelles des initiateurs ou bénéficiaires de crypto-actifs soient transférées et reçues au cours du transfert.

👉 Plus d’infos sur la réglementation européenne:

Une éventualité finalement rejetée

On ne reviendra pas sur le fait que cette mesure serait très difficilement envisageable techniquement, en plus de poser certains problèmes éthiques évidents. Mais elle pose des problèmes d’ampleur for the industry, qui pourrait se trouver étouffée par ce cadre réglementaire inédit.

De son côté, le Royaume-Uni semble – pour the instant – avoir décidé que the surveillance systématique des portefeuilles auto-hébergés n’était pas nécessaire. In a communiqué paru cette semaine, le Trésor explique ainsi:

Plutôt que d’exiger la collecte d’alformations sur le bénéficiaire et initiateur pour tous les portefeuilles auto-hébergés, les entreprises de crypto-actifs ne devront collecter ces informations que pour les transactions identifiées comme présentant un risque élevé de finance illicite.

La décision fait suite à une consultation et entrera en vigueur en septembre prochain. Le Royaume-Uni fait donc une interprétation similaire à l’Allemagne, les deux pays jugeant que les mesures en place sont suffisantes. Rien n’est cependant gagné pour the crypto industry dans son ensemble, qui se voit de plus en plus surveillée au niveau global.

👉 Pour en apprendre plus – Union européenne: le gouvernement allemand s’oppose à la surveillance systématique des portefeuilles auto-hébergés

Source: HM Treasury

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contents originaux et utiles. The n’y aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements in les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à utilization d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propes recherches avant d’entrepresere toute action et n’investir que les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l’auteur: Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il ya quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.