«Banque N26, Groupe Immobilier Adler, the Allemagne inquiète le monde! »The published by Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

La pandémie a bon dos et nous permet de faire oublier bien des choses, des vicissitudes et autres scandales. Quand ce n’est pas la pandémie c’est la guerre en Ukraine qui permet d’occuper les esprits. Si d’aventure il ne devait plus rien se passer le flot quotidien d’alformations même plus insignifiantes les unes que les autres est largement suffisant pour permre de faire oublier l’essentiel en occupant le temps de cerveau disponible.

C’est pour ces raisons qu’il est très important de take parfois le temps d’une mise en perspective. De rappeler quelques évènements passés pour mieux comprendre ceux qui vont arriver très prochainement.

Tournons-nous donc vers l’Allemagne tant encensée pour sa réussite économique actuelle.

Souvenez-vous du Wirecard scandal.

The Wirecard scandal se réfère à la faillite de l’entreprise allemande Wirecard, qui fait suite à de possibles fraudes comptables pour un montant de près de 2 milliards d’euros. Cette affaire a été surnommée «l’Enron de l’Allemagne». Au delà de l’équipe directing de Wirecard, cette faillite éclabousse the auditeur financier, Ernst & Young, et l’Autorité fédérale de supervision financière, organisme chargé de réguler et contrôler le secteur financier en Allemagne.

Founded in 1999, Wirecard est une start-up allemande, here proposed des solutions secure the paiements en ligne. Elle est entrée au DAX de Francfort in 2018. Bien que l’entreprise ait connu une forte croissance lors de son existence (attiignant 300 000 entreprises clientes en juin 2020), la presse se fait pourtant depuis 2015 régulièrement écho de rumeurs et interrogations sur le modèle économique et les potentielles irrégularités de Wirecard.

L’affaire éclate en juin 2020, quand l’enterprise reconnaît que 1,9 billion d’euros de son bilan (près d’un quart du total de son bilan) n’existent en réalité probablement pas.

Au niveau politique, le ministre allemand des finances, Olaf Scholz, speaks of a “scandale sans équivalent dans le monde financier” and assure d’un renforcement des contrôles du secteur des paiements électroniques. The ministers annonce également a plan de réforme de la BaFin, organisme chargé de la supervision financière des entreprises en Allemagne.

N26 inquiète, des USA où elle a cessé ses activités à l’Italie en passant par l’Allemagne.

Le nom originel de la banque (Number26) fait référence au nombre de petits cubes composant un Rubik’s Cube.

Depuis sa création en février 2013 in Berlin in Allemagne, Number26 était partenaire de la banque Wirecard (et on retrouve les mêmes !!) located in Munich and possessing a license bank. We partnered with a permis d’émettre des cartes bancaires jusqu’en 2016, when elle obtient sa propre license bancire européenne. Elle est renommée pour l’occasion N26.

Le 3 décembre 2015, N26 s’ouvre à six nouveaux marchés européens, et notamment la France

La néobanque berlinoise revendique en 2021 plus de 7 millions et commence à défrayer la chronique.

Aux Etats-Unis N26 to two cesser ses activités et fermer les comptes de ses 500,000 clients in as of 2021.

En Italie la banque d’Italie he a interdit d’ouvrir de nouveaux comptes et de continuer son développement.

En France, there is no need for centaines de clients here if plaignent tout simplement de la fermeture de leurs comptes et de l’impossibilité d’accéder à leur argent partant dans les limbes de la banque.

Quant aux dirigeants de la banque, comme nous le confirme cette dépêche de agence Reuters de février (source ici) «4 directives de la banque en ligne allemande N26 font l’objet d’une enquête for the parquet for soupçons de comptes clients frauduleux, report selling the Handelsblatt journals. Les criminels sont soupçonnés d’avoir ouvert de nombreux comptes pour exploiter de fausses boutiques en ligne ou blanchir de l’argent, par exemple, et les clients se sont plaints que les comptes signalés n’étaient pas bloqués en temps opportun, selon le Handelblatt . Un porte-parole de N26 to declare that the banque n’avait aucune information sur les inquêtes en cours.

A titre personnel je suis détenteur d’un compte N26 gratuit et fort pratique pour mes operations quotidiennes avec une application qui marche très bien sur your smartphone, mais surtout, n’y laissez pas des sommes trop importantes comme c’était le cas pour Alexis notre ingénieur de 27 ans et ses 23 000 euros bloqués.

Les néobanques, N26 comme toutes les autres généralement perdent de l’argent chaque année, elles ne sont ni forcément très solides ni forcément très structurées. C’est plus des entreprises qui agissent en mode start-up parfaitement adapté pour de la croissance rapide, but c’est un modèle souvent désastreux pour la maîtrise de la gestion des risques. Ne dépassez donc pas 2 000 euros d’avoirs dans ce type d’établissements.

Mais ce n’est pas tout, un énorme groupe immobilier

ADLER Real Estate. KPMG refuse de certifier les comptes de un des plus grands groupes immobiliers allemands, qui s’effondre en Bourse

A peine deux ans après le scandale de Wirecard en Allemagne, le pays serait-il à nouveau au bord d’une nouvelle fraude comptable?

«Le groupe Adler Real Estate« is ciblé depuis cet automne par les vendeurs à découvert, parmi lesquels le désormais célèbre Fraser Perring, here in gagné gros dans les scandales Wirecard, Steinhoff et Grenke. He et d’autres soupçonnent le propriétaire immobilier de truquer ses comptes of him. Adler a publié, samedi, ses résultats financiers 2021, desquels il ressort que le groupe, one des plus importants du secteur en Allemagne, a accusé une perte de 1.24 billion euros an dernier… Enfin, selon ses propres affirmations. La Bourse craint que la réalité soit bien pire encore, puisque l’auditeur d’Adler, KPMG, a refusé de certifier les comptes.

In octobre dernier, the société Viceroy Research, here appartient au vendeur à découvert, affirmait que le «bilan d’Adler Group a été artificiellement gonflé à un degré significatif. »Des allégations que KPMG n’a pas totalment réfutées when the cabinet a rendu ses conclusions tout récemment. The a découvert des failles de conformité and de gouvernance, mais pas de fraude systématique.

En Bourse, Adler plonge encore de 46% aujourd’hui, ses actions tombant à un nouveau plus bas historique de à 3,88 euros (-65% depuis le début de l’année, après -63% en 2021, -92% depuis le records de l’été 2018). “

Le weekend dernier le conseil d’administration d’Adler a présenté sa démission

The Allemagne va entrer dans une mauvaise passe.

Alors que l’Allemagne caracole toujours en tête de l’économie américaine, sa dépendance au gaz russe, son industrie surdimensionnée, la spéculation de certaines de ses entreprises et la complaisance des autorités de tutelle, pourraient bien entraîner un moment difficile et inconfortable pour nos voisins Allemands.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous!

Charles SANNAT

“Insolentiae” means “impertinence” in Latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle “STRATÉGIES” qui vous allow d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous the solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous preparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de approche PEL – patrimoine, emploi, localization. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place your résilience personnelle et familiale.

“À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes” (JFK)

«Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com is the site sur lequel Charles Sannat expresses quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitoment à la letter of daily information on www.insolentiae.com. “

Leave a Reply

Your email address will not be published.