Des thérapies proposent de guérir the addiction au trading de cryptomonnaies

The outbuilding au trading de cryptos est reconnue par certains soignants

Nos confrères de Bloomberg ont interrogé plusieurs thérapeutes spécialisés dans the traitement of the addiction au trading de cryptomonnaies. Les spécialistes de la santé absurent que cette dépendance se rapproche de l’addiction au jeu. Dylan Kerr, a thérapeute en ligne basé en Thaïlande, appears d’ailleurs the addiction au trading au fait de se retrouver assis à une table d’un casino:

«Cela semble sans fin, et cela demands your attention. Si vous détournez les yeux du prix, vous pourriez rater des opportunités massives et encourir des pénalités ».

Interrogée par le Washington Post, Lia Nower, director des études sur le jeu à l’Université Rutgers aux États-Unis, compare plutôt le trading excessif à des billets de loterie. Pour elle, cette addiction cache surtout une dépendance au risque:

“Les gens aiment les billets à gratter de loterie, parce qu’ils peuvent gratter follement et qu’ils obtiennent leur recompense dans la seconde et cela leur women une bouffée de dopamine”.

Like le jeu, the drogue ou the alcohol, the trading de crypto-actifs active les récepteurs de la dopamine dans le cerveau. The dopamine provoque a sensation de plaisir et de bien-être. The personne risque alors de continuer à trader des cryptomonnaies uniquely pour ressentir les bienfaits de la dopamine. C’est l’engrenage qui conduit à l’installation d’une addiction.

👉 Retrouvez tous nos guides sur le trading de cryptomonnaies

Les accros au trading de cryptomonnaies if multipleent

Sans surprise, the addiction au trading a an impact néfaste sur la santé mental. D’après une étude finlandaise publiée en janvier dernier, les individus qui ont développé une dépendance souffrent de “Détresse psychologique, de stress et de solitude”.

De nombreux thérapeutes affirment avoir remarqué une augmentation des patients here consultent for a problem of dependence on crypto-trading. Aaron Sternlicht, thérapeute à New York, assure qu’il ya “Un afflux de personnes cherchant de l’aide” sur le sujet.

Les demandes relatives au trading de crypto-actifs ont augmenté de 40% à son cabinet, assure le thérapeute américain. Malheureusement, “Beaucoup de gens qui ont besoin d’un traitement ne finiront pas par recevoir un traitement”, souligne le soignant. Cette outbuilding n’est pas encore reconnue par les assurances. Seuls les individus avec d’importants revenus peuvent donc se payer une thérapie.

Les thérapies consacrées à l’addiction au trading sont particulièrement coûteuses, révèle l’enquête du Washington Post. Par exemple, Aaron Sternlicht facture 2500 dollars pour une consultation sur le sujet. A plan de traitement thérapeutique intensif de 45 jours est vendu pour 25 000 dollars.

Des cliniques privées proposent des thérapies coûteuses

Certaines cliniques privées ont également developpe des offres analogues pour les patients les plus fortunés. C’est le cas de Paracelsus Recoverya center de désintoxication de luxe located in Zurich et Londres.

La clinique proposed notamment des séances de thérapie en ligne à 484 euros de l’heure, a program de désintoxication de 7 jours à 96 000 euros and a stay in residence of a mois à 348 000 euros. D’après Jan Gerber, le dirigeant de la clinique privée, les demandes de renseignements concerning the thérapie axée sur le trading de cryptomonnaies ont augmenté de 300% between 2018 and 2021.

Même son de cloche en Écosse, où the clinique de luxe Castle Craig affirme avoir traité plus de 100 accros au trading de cryptomonnaies depuis 2016. Le thérapeute de l’établissement a developpe a processus de guérison en 12 étapes similaire à celui des Alcooliques anonymes.

Malgré l’augmentation des cas, Aaron Sternlicht précise qu’il n’y “A pas encore culoz de recherches” sur le sujet pour those patients soient correctement diagnostiqués. Bien souvent, les individus qui se disent accros au trading ont développé en parallèle des dépendances plus traditionnelles, à alcohol, à la drogue ou aux médicaments.

L’étude finlandaise relayée plus haut émet d’ailleurs l’hypothèse que les personnes “Ayant des problèmes de santé mental existants seraient plus susceptibles de prese des risques” avec les cryptomonnaies. Concrètement, le trading excessif serait plutôt the un des symptômes d’une souffrance psychologique déjà existante.

👉 Lire aussi: Les investisseurs en Bitcoin (BTC) auraient des traits psychopathiques, selon une étude

Sources: Bloomberg, Washington Post, Science Direct

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

A propos de l’auteur: Florian Bayard

Leave a Reply

Your email address will not be published.