Do Kwon fait l’objet d’un recours collectif en justice aux États-Unis

Do Kwon est attaqué en justice

Ce vendredi, un tribunal californien a reçu un recours collectif en justice, visant Do Kwon. Cette plainte concerns également plusieurs entités telles que Terraform Labs et les fonds d’vestissement en cryptomonnaies Three Arrows Capital ou encore Jump Crypto notamment.

Ce recours traite de la vente de titres non enregistrés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), à destination des investisseurs américains, ainsi qu’une communication trompeuse on the ensemble de l’écosystème Terra (LUNA):

“En plus de vendre des titres non enregistrés […]les accusés ont fait une série de déclarations fausses et trompeuses concernant les plus grands actifs numériques de l’écosystème […], FSO et LUNA, afin d’inciter les investisseurs à acheter ces actifs numériques à taux gonflés. “

Les taux gonflés dont il est question font référence au protocole Anchor (ANC). The qualification d’un actif comme un titre financier relays quant à elle du test de Howey. Ainsi, les arguments évoqués sur ce sujet sont les mêmes que ce qui est reproché à Binance.

Plusieurs raisons sont invoquées par le collectif des plaignants pour justifier du choix d’un tribunal californien. Il ya par exemple le fait que Do Kwon ait fait ses études à Stanford. Mais surtout, que Terraform Labs a reçu des financements de nombreux fonds d’vestissement basés en Californielike Coinbase Ventures, Pantera Capital ou encore Blockchain.com Ventures.

Le même raisonnement est développé pour Anchor, the principal protocole here constituait l’écosystème. Celui-ci comptait, entre autres, Alameda Reaserch dans ses investisseurs. Ces éléments justifient, selon les plaignants, les racines californiennes de Terraform Labs.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide pour acheter vos premières cryptomonnaies

Une communication estimée trompeuse

Concernant la communication trompeuse dont sont accusés les différents partis, le collectif avance plusieurs éléments. The cas du défunt Basis Cash (BAC), a précédent project de stablecoin algorithmique développé par Do Kwon est évoqué. The est estimé que de par cet échec, le fondateur de Terra connaissait les risques de l’UST, ayant a fonctionnement algorithmique he also. Et ces risques n’auraient pas été soulignés dans la communication des accusés.

L’argumentaire souligne également le comportement de Do Kwon. Il lui est par exemple reproché de rabaisser les investisseurs se questionnant sur son modèle économique of him, afin d’occulter les failles de son produit. An exchange of tweets with a trader, respondent to pseudo de Algod, is mis en evidence pour illustrer ce propos.

The 9 mars dernier, the trader a qualifié the MOON of a Ponzi et a assuré que si actif brisait son ATH, il le shorterait avec de gros moyens. Ce à quoi Do Kwon avait répondu que ses moyens of him n’étaient pas suffisants:

Il ya d’ailleurs un fait intéressant à souligner sur la relation between les deux personnes. Lors de la semaine here at suivi cet échange, ils ont equal a million de dollars sur le prix LUNA au 14 March 2023. À savoir s’il sera supérieur ou inférieur à 88 dollars. Si nous connaissons déjà la finalité du pari, nous ne savons pas si Do Kwon a tenu ou tiendra parole.

Cette plainte de 72 pages est ainsi défendue par divers exemples plus ou moins convaincants. The objectif ici est d’inciter la justice à agir à l’encontre de Do Kwon et des différents accusés.

Comme pour Binance.US, il n’est pas sûr que cette procédure débouche sur des sanctions. En revanche, il est certain que ce n’est que one des épisodes, d’une affaire judiciaire de plus grande envergure.

👉 Dans l’actualité également – Three Arrows Capital (3AC) subit les appels de marges et les liquidations de ses créanciers

Sources: Recours collectif, Pari sur le LUNA, Image: LinkedIn

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contents originaux et utiles. The n’y aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements in les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à utilization d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propes recherches avant d’entrepresere toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l’auteur: Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D’abord investi modérément, ce n’est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j’aime souvent le dire: j’ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.