ESG, trois lettres pour changer le monde

Retrouvez en direct la retransmission en live de notre Forum Partageons l’Economie 2022: ESG, no more Blah-Blah-Blah

ESG, trois lettres pour changer le monde

The wars between Russia and Ukraine here rebat les cartes de l’énergie en Europe n’y changera rien: la transition écologique reste plus que jamais la grande affaire du siècle. Et pour la réussir, il faudra réorienter la finance pour la mettre au service of a world plus durable, plus respectueux du climat et des hommes dans le cadre d’un capitalism plus «responsable».

Plus de 50,000 milliards de dollars d’actifs seraient ainsi soumis aux exigences de l’ESG, qui permet de donner un label aux entreprises qui respectent des critères exigeants en matière d’Environnement, de normes Sociales et Sociétales et de Gouvernance. A l’échelle française, plus de 2000 milliards d’euros sont gouvernés selon les règles de l’ISR, investissement social et responsable, équivalent français de l’ESG. The recent loi Pacte, en incitant les entreprises à se doter d’une raison d’être voire à devenir «entreprises à mission» accélère ces changements.

Ce bouleversement de la gestion de l’épargne rejaillit sur la stratégie des entreprises, dont accès aux financements et en tout cas les conditions de financement (crédit, equity …, coté ou non coté) dépendra de plus en plus du respect des nouvelles normes ESG.

Mais au-delà des bonnes intentions, la prétention de la finance à favoriser une transition écologique et sociale se heurte à de nombreux obstacles, beaucoup d’acteurs profitant du flou et de l’Assence de normalization internationale des règles.

Europe a dans ce contexte un défi important qui est aussi une opportunité, cells de s’affirmer comme le continent leader de la finance durable. L’accord récent sur la taxonomie verte, qui permra aux investisseurs de distinguer les énergies les plus ou les moins compatibles avec l’objectif net zéro carbone en 2050, les nouvelles directives sur le devoir de vigilance et sur le reporting extra-financier des gérants de fonds et des entreprises vont accélérer les mutations.

A world bataille pour savoir qui fixera les standards de la comptabilité extra-financière oppose en ce moment même les Européens aux Américains. A la clef, rien de moins que la definition des nouvelles règles du jeu du capitalisme responsable.

Alors que certains n’hésitent pas à dénoncer en l’ESG a grand Bla-Bla-Bla capturé par la com ‘des entreprises, à l’image du scandale Orpea, l’enjeu est majeur pour les entreprises. The RSE est devenue partie intégrante de la stratégie et de la réputation des entreprises. Les directions générales ont conscience que le greenwashing, le social washing et même le purpose washing sont sanctionnés, en particulier par les jeunes générations, et par leurs parties prenantes: fournisseurs, salariés, clients et … actionnaires.

Comment faire de la révolution ESG une réalité au service d’une transformation positive pour toutes les parties prenantes? Le capitalisme financier, fondé sur la dictature du court terme, va-t-il devenir plus sensible aux enjeux du temps long et des grands défis de l’économie de demain? Cette journée de débats animée par les journalists de La Tribune a pour vocation de poser les enjeux, de faire dialoguer les acteurs et les décideurs et de faire entendre toutes les voix pour faire en sorte que ces 3 lettres ESG contribent à changer le monde.

The programs est à retrouver ici

https://partageonsleconomie.fr/#le-programme

10h00 – INTRODUCTION – Et si la finance devenait notre alliée?

Philippe MABILLE – Directeur de la rédaction, La Tribune

10h05 – ESG: de quoi parle-t-on? Pourquoi ça peut tout changer?

10h30 – ESG criteria, ISR label, taxonomie: comment s’y retrouver?

11h00 – ESG, the nom de ton nouveau patron: inventer l’entreprise du 21ème siècle?

11h30 – La France, futur leader of finance verte et responsable?

12h15 – Etats-Unis, Europe: here you define the global standards of finance durable

13h00 – Déjeuner breaks

14h00 – Nouveau quinquennat: vers un capitalisme plus responsable?

2:40 pm – The finance en marche vers the sortie du coal, mode d’emploi

15h15 – Towards a standard of place and indices de référence de l’ESG

15h45 – Données ESG; comptabilité extra-financière: the indispensable normalization

16h15 – L’entreprise à mission est elle une bonne réponse?

4.45pm – Pipo ou bingo: finance verte, rien qu’une illusion?

17h30 – Pour une économie de impact: vers une finance frugal?