La nouvelle vie de Gerard Lopez dans les cryptos

L’histoire est une éternelle rencontre: un, Gerard Lopez, fondait Mangrove Capital Partners avec Mark Tluszcz and Hans-Jürgen Schmitz, au milieu des années 2000, pour un des premiers “coups” du monde technologique moderne, le lancement à 2 millions of dollars puis the revente de Skype à eBay for 3.5 billion euros; the author, Gregory Fishman, travaillait déjà au développement (here it takes sept ans et dix millions of dollars) of trading algorithms, final réunis sous la bannière de Quantum Brains Capital Fund in 2012, aux Bermudes, avec Arsen Yakovlev.

Ce vendredi, le premier a annoncé le lancement d’un conglomérat, The Lydian Group, dont il est le CEO avec M. Fishman “son partenaire commercial”, selon les terms du communiqué envoyé au seul Tech.eu. Ce conglomérat, qui semble avoir deux pieds au Luxembourg depuis le 18 mars dernier, réunit «dix sociétés sous son égide, comptant collectivement plus de 35 millions d’utilisateurs, plus de 500 clients institutionnels, 800 employés et un volume de transactions mensuel de plus of 20 milliards of dollars “.

Mark Tluszcz, CEO de Mangrove Capital Partners et président de Wix, et Andrea Rossi, ancien membre du comité exécutif du groupe AXA et CEO d’AXA IM, un gestionnaire multi-actifs mondial de 900 milliards de dollars, rejoindront le conseil d’administration . D’autres membres et dirigeants seront annoncés dans les semaines à come.

An «iPhone» moment to come

“Alors que the adoption généralisée de la cryptographie et du Web3 continue de croître, et que les mondes numériques et physiques continuent de s’estomper, nous voulions lancer un conglomérat d’entreprises qui représente the ensemble de la chaîne de valeur des actifs numériques. Nous voulions jeter les bases solides d’une économie here in le potentiel d’être la plus grande que le monde ait jamais connue », explique Gerard Lopez dans le communiqué. «Le récent bouleversement dans industrie a en fait profité à un groupe comme le nôtre, car nous avons toujours eu une stratégie à long terme bien fondée pour les conditions difficile – contrairement à beaucoup d’autres entreprises. Je pense que le marché actuel a jete des bases plus solides pour les acteurs-clés de l’Industrie et nous a rendus plus optimistes que jamais. “

Pour son CIO, cette «économie virtuelle centralisée aura un jour son ‘moment iPhone’».

De Cointelegraph à TradeSanta

Le porte-parole du groupe précise à Paperjam que Lydian Group détient 40% à 100% des parts de chacune de ces sociétés, plutôt actives dans le domaine des cryptos et du web 3.0 – le web décentralisé. On y retrouve:

– Cointelegraph, an information site on the cryptos and the blockchain, here comprising 15 to 20 millions of visits by mois et représente «44% des parts de marché du secteur» selon le communiqué. Nor in Londres, the est headquarté in New York, directed by Jay Cassano et compte une presence dans dix langues;

– CrossTower, an exchange de cryptomonnaies fondé en 2019 base aux États-Unis – en tout cas sous licenses américaines – et a des bureaux aux États-Unis, aux Bermudes et en Inde. En avril, son CEO, Kapil Rathi, to annoncé le lancement du trading à terme perpétuel, qui est désormais disponible sur son échange numérique des Bermudes;

– Swoo, a mobile projet de portefeuille nor aux Pays-Bas et un guichet unique pour le stockage des cartes de fidélité, les paiements et la gestion des finances du ménage, en monnaie et en crypto. Pour ce dernier, les utilisateurs peuvent acheter, vendre, convertir et stocker des devises numériques en toute sécurité sur the application;

– Coin360, the un des principaux fournisseurs de données sur le marché des cryptomonnaies, fondé en 2017;

– TradeSanta, une plateforme de trading automatisée conçue pour rendre le trading de crypto automatisé accessible à tous, permitting aux traders de tous niveaux d’expérience de réaliser des bénéfices sur le marché de la crypto en constant évolution, mais seulement sur certains exchanges. Plus de 125.000 personnes y sont inscrites, l’enterprise négociant plus de 400 millions de dollars par mois;

– SEAM, a solution qui permet, starting from a QR code, to generate a digital version of all objet acheté dans le monde réel. C’est l’une des problématiques que cherchent à résoudre les professionnels de l’Industrie du luxe, pour the instant avec des NFT;

– Bequant, une bourse londonienne d’actifs numériques et un courtier principal, here abaisse la barrière d’entrée pour les commerçants institutionnels et professionnels. The société possède pres de 500 millions de dollars d’actifs mondiaux, selon le communiqué de presse.

Leave a Reply

Your email address will not be published.