Le Cac 40 prolonge son rebond mais rate la marche des 6,000 points, Actualité des marchés

Les soldes d’été ne commencent officiellement que demain, Wednesday 22 juin, dans l’Hexagone, ma les investisseurs se livrent déjà à la chasse aux bonnes affaires. Après a gain of 0.64% lundi, le Cac 40 to encore gagné 0.75% mardi, à 5,964.66 points, ratant de peu la marche des 6,000 points. The volume d’affaires s’est limitedé à 2.8 billion euros malgré the réouverture de Wall Street, fermé lundi pour Juneteenth. Les grands indices y sont d’ailleurs en hausse, here at soutenu le Cac 40.

En attendant l’Audition de Jerome Powell

Néanmoins, the rebond du baromètre parisien n’est rien en comparaison de la chute de 10.2% subie between 6 and 17 juin. Pour certains stratégistes, il ne serait qu’un “bear market rally”, alors que le Cac 40 est passé jeudi soir en marché baissier après une chute de 20% par rapport à son pic du 5 janvier.

Si les investisseurs ont tendance à être très précautionneux, c’est en raison de inflation, du virage pris par les grandes banques centrales pour enrayer la spiral de la hausse des prix et d’une peur de la récession. Cette semaine, la politique monétaire est encore dans toutes les têtes alors que le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, doit répondre aux questions des membres du Congrès, d’abord le Sénat, mercredi, puis la Chambre des Représentants , jeudi. The marché guettera des indications on the rythme of the remontée des taux des Fed funds here s’établissent, après le relayvement de la semaine dernière, dans une nouvelle fourchette allant de 1.50% à 1.75%. The questions must be judged to bring to the neutral taux and the risque de récession de l’économie américaine.

The Fed resserre sa politique à un rythme accéléré to fight the shock of inflation. Dans ces conditions, the scénario de soft landing [atterrissage en douceur] paraît de plus en plus difficult à réaliser », Estimaient les analytes du cabinet Oddo BHF dans leur note hebdomadaire parue lundi. Guère optimistes, leurs confrères de Goldman Sachs évaluent désormais à 30% the probability of a récession aux Etats-Unis courant 2023, against 15% auparavant. Les stratégistes de Berenberg Reteennent pour leur part comme hypothèse de base la perspective d’une « récession passagère »Aux Etats-Unis, in the euro zone and in Royaume-Uni in 2023.

Qu’est-ce qui pourrait redonner de appétit pour les actions européennes? Laurent Denize, global CIO de Oddo BHF AM, a tenté de répondre à cette épineuse question. Selon lui, the faudrait trois principaux catalyseurs: ” Une baisse notoire de inflation entraînant une politique moins restrictive des banques centrales […] Une réaccélération de l’économie chinoise provoquée par une réouverture et un stimulus fiscal prononcé. Les bénéfices européens sont en effet très exposés à la croissance chinoise, à la fois directement par les revenus générés en Chine et indirectly par la chaîne d’approvisionnement. A ce titre, the progressive reouverture of Shanghai is une bonne nouvelle et les dépenses of infrastructure récentes devraient contribuer à soutenir l’économie chinoise et par conséquent the consommation de produits européens. [Enfin] un maintien des marges des entreprises déjouant les pronostics les plus sombres.

Eramet, une nouvelle vie sans Aubert & Duval

Sur le front des valeurs, Saint-Gobain s’est repris après sa chute de 4% lundi, liée à avertissement de l’irlandais Kingspan sur la détérioration de son marché. Le titre du spécialiste de Habitat Regagné 2.48%. Il est devancé oar Air Liquide (+ 3.05%). The géant des gaz industriels come de signer un nouveau partnership d’approvisionnement avec le suédois Vattenfall aux Pays-Bas pour une capacité éolienne offshore en cours de construction d’environ 115 MW. D’une durée de 15 ans, ce contrat démarrera in 2025.

En dehors de the phare index, the groupe minier Eramet (+ 7.43%) s’apprête à céder sa branch Aubert & Duval, spécialisée dans les alliages de haute performance, à un consortium français composé d’Airbus, Safran et Tikehau Ace Capital. The operation, here if it fera sur la base d’une valeur d’entreprise de 95 million d’euros, will allow to eramet de se recentrer sur les activités minières et métallurgiques, en surfant sur la demande liée à la transition énergétique.

De son côté, le Fonds stratégique de participations (FSP) est entré au capital du producteur de composants pour industrie électronique Soitec (+ 3.86%), en prenant une participation d’environ 150 million euros.

Enfin, V.alneva s’est encore adjugée 17.10%, après un bond de 29.3% lundi. Le marché continue de saluer l’entrée au capital à hauteur de 8.1% du laboratoire américain Pfizer. The director general of the biotech Franck Grimaud to par ailleurs déclare sur BFM Business that are vaccinated against the maladie de Lyme avait the powerfull to become a “blockbuster” with more than 1 billion euros of twenty.


Leave a Reply

Your email address will not be published.