Le département du Trésor des États-Unis sanctionne le minage de Bitcoin (BTC) en Russie

Des sanctions infligées à BitRiver et aux mineurs russes

À l’aube du troisième mois de conflit Russo-ukrainien, le département du Trésor des États-Unis vient d’ajouter le géant du mining BitRiver ainsi que 10 de ses filiales opérant en Russie à sa lists de « Ressortissants Spécialement Désignés “.

Selon le document officiel émis par le département des États-Unis, le minage russe constitue une voie d’échappatoire pour les sanctions inflicted by the Euro-American coalition:

«En exploitant de vastes fermes de serveurs qui génèrent de l’argent en vendant leur capacité de minage à l’international, ces entreprises aident la Russie à monétiser ses ressources naturelles. La Russie provided an avantage de taille dans le domaine du minage de cryptomonnaies grâce à ses ressources énergétiques et à son climat froid. “

Notons que la Russie était également devenue une destination de choix pour une certainine partie des mineurs chinois qui avaient été forcés de stopper leurs activités l’année dernière, alors que le pays du milieu représentait jusqu’à deux tiers de la part du minage mondial en avril 2021.

Un géant du minage en ligne de mire

BitRiver, connue notamment pour sa ferme de minage en Sibérie fonctionnant grâce à l’énergie hydroélectrique localeavait estimé qu’elle représentait environ 2% du hashrate de Bitcoin (BTC) à elle toute seule. La firme emploie plus de 200 personnes rien qu’à travers la Russie et fournit également du matériel de minage à the international.

Bien qu’aucune sanction directe ne soit évoquée dans le communiqué officiel, ce dernier fait allusion au matériel utilisé et aux méthodes de paiement nécessaires au fonctionnement de la ferme de minage:

«Cependant, les sociétés de minage sont dépendantes d’épendantes d’équipements informatiques importés et de paiements en monnaie fiat, ce qui les rend vulnérables aux sanctions. Les États-Unis sont déterminés à faire en sorte qu’aucun actif, aussi complexe soit-il, deviates a mécanism permant au régime de Poutine de compenser the impact des sanctions. “

Des sanctions directes à la Russie concernant le minage de Bitcoin pourraient s’avérer considérables pour la cryptomonnaiepuisque la Fédération russe représente 11.23% of the parts of the world selon les dernières données. The reste toutefois possible qu’une partie se transfère naturellement vers l’Amérique du Nord, qui représente actuellement 35.4% des parts de minage.

En février dernier, BitRiver avait établi un communiqué indiquant qu’elle devenait la première entreprise russe à posséder la neutralité carbone via an audit effectué par une société britannique.

👉 Pour aller plus loin: Bitcoin – minage, consommation d’énergie et écologie

That impact pour le minage de Bitcoin à l’échelle worldwide?

Cette annonce intervient alors que le président Poutine s’était montré favorable au minage de cryptomonnaies dès le début d’année 2022, une position qui s’inscrivait alors en total opposition à cells de la Banque centrale de la Fédération de Russie, qui plaidait alors pour une total interdiction des cryptomonnaies sur le territoire russe.

Toutefois, the Banque centrale semble avoir changé d’avis à ce sujet, puisqu’elle a récemment donné le feu vert à la Sberbank pour émettre des actifs numériques, notamment pour mitiger les sanctions économiques infligées par l’Europe et les États-Unis.

Nous l’indiquions précédemment, la Russie représente actuellement plus 11% of the parts of the worldet une put à l’arrêt des systèmes de minage sur son territoire pourrait with an impact allant bien au-delà du seul sol russe.

Cela impliquerait de facto une redistribution du hashrate à travers le mondece qui aurait pour effet de réduire mécaniquement son taux global et qui pourrait fortement secouer le marché des cryptomonnaies.

Les mineurs russes pourraient alors être tentés de continuer leurs opérations au Kazakhstanun pays frontalier de la Russie qui possède le deuxième hashrate le plus important au monde, mais qui doit déjà pallier à des taxes importantes sur le minage et où ses mineurs se voient régulièrement mettre des bâtons dans les roues par leur gouvernement.

Difficult to predict the avenir et de deviner quelles vont être les réactions de la Russie, mais plus de sanctions de la part des États-Unis sur le minage russe pourrait avoir de lourdes conséquences à l’international.

👉 À lire sur le même sujet: La Russie ne pourra pas contourner les sanctions avec les cryptomonnaies, selon des experts

Sources: Département du Trésor des États-Unis, Chainbulletin

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

A propos de l’auteur: Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés made par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d’aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuaded that les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

Leave a Reply

Your email address will not be published.