Le minage de Bitcoin (BTC) represe en Chine malgré the interdiction, grâce à une industrie souterraine

Le minage de Bitcoin (BTC) repart en Chine with 21% du hashrate mondial

The university of Cambridge will publish a new report concerning the minage of Bitcoin (BTC) in the world. Ces nouvelles données couvrent the period from septembre 2021 to janvier 2022. Pendant ce laps de temps, the Chine s’est à nouveau imposée comme une “Plaque tournante majeure” of the industrie du minage.

D’après les données, le territoire chinois concentrre 21.11% du hashrate, la puissance de calcul du réseau Bitcoin (BTC). Pourtant, le gouvernement chinois a formellement Bitcoin minage banned in mai 2021 en prétextant des worries écologiques.

Par la suite, les autorités se sont lancées à la chasse des mineurs récalcitrants en coupant the approvisionnement en électricité dans certaines provinces, notamment dans la vallée du Sichuan. 90% des fermes du pays if sont retrouvées à l’arrêt dans le courant de l’été dernier. Pendant un temps, the university de Cambridge ne détectait plus aucun mineur en Chine.

👉 Pour aller plus loin – Bitcoin: minage, consommation d’énergie et écologie

Les États-Unis confortent leur position de leader du minage

Malgré the interdiction, the Chine est désormais le 2e pays du monde here concentrate the plus de hashrate. In première position, on trouve sans surprise les États-Unis (37.84%). Suite aux restrictions en Chine, de nombreux mineurs ont migré leurs installations sur le sol américain, notamment au Texas (11.22%), en Géorgie (30.76%) and au Kentucky (10.93%). Le rapport souligne que «Les États-Unis ont non seulement conservé leur position de leader […] mais ont également dépassé le reste du monde en matière de croissance du taux de hachage “.

En 3e position, on trouve Kazakhstan (13.22%) suivi du Canada (6.48%) and de la Russie (4.66%). Avant les interdictions décrétées par Pekin, la Chine représentait 44% de la puissance de calcul du réseau Bitcoin. In 2019, the hashrate reposant sur des fermes chinoises était même parvenu à niveau record de 75% avant de se stabiliser autour des 55%.

Une industrie de minage clandestine opère en Chine

Les chercheurs de l’iversité de Cambridge attribuent le retour en force des mineurs en Chine à “Une souterraine industries”. D’après le rapport, il est probable que les fermes de minage aient continued à fonctionner sur le territoire chinois en prenant des précautions. Les chercheurs britanniques expliquent:

“L’accès à des sources d’électricity hors du réseau et un éparpillement géographique d’operateurs à petite échelle font partie des principaux moyens de contourner interdiction”.

Pour se protéger des autorités, les mineurs se sont probablement appuyés sur “Des réseaux privés virtuels (VPN) ou d’autres services proxy”. Ces outils ont permis de cacher leur localization. C’est pourquoi des pays comme l’Allemagne ou l’Irlandehere abritent de nombreux serveurs VPN, ont commencé à grimper dans les results du Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index (CBECI).

Launched in 2019, cet index s’est rapidement imposé comme l’une des références du secteur. Pour fournir an estimation de la consommation énergétique du réseau Bitcoin in temps réel, les chercheurs s’appuient notamment sur les données de localization fournies par plusieurs pools. Les chercheurs partent du prince that the IP address of a still firm of minage is a fiable indicateur and that the échantillon de pools is représentatif of the ensemble of the industry.

Si de nombreux mineurs de cryptomonnaies se mettent à cacher leur localization, the pertinence de index risque d’être remise en cause. Les chercheurs attribuent d’ailleurs la “Brutalité de la résurgence” des fermes en Chine à des “Compromis méthodologiques”. Concrètement, toutes les infrastructures de minage n’avaient pas vraiment quitté le territoire chinois suite aux restrictions. De facto, au moins une partie des mineurs de Chine n’est pas répertoriée par the index, car il est possible de masquer son adresse IP. Il est donc possible que davantage de fermes fonctionnent toujours sur le sol chinois.

👉 Sur le même sujet – Les mineurs de Bitcoin (BTC) d’Ouzbékistan exonérés de taxe s’ils utilisent l’énergie solaire

Source: University of Cambridge

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contents originaux et utiles. The n’y aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements in les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à utilization d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propes recherches avant d’entrepresere toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l’auteur: Florian Bayard

Leave a Reply

Your email address will not be published.