les grands chantiers économiques du gouvernement

publié le sundays 21 Mai 2022 at 09.50am

Nommé vendredi après une longue attentente, le gouvernement devra rapidement s’atteler à une série de chantiers économiques esquissés par Emmanuel Macron, alors que l’économie française facing de nouveaux vents contraires. In Bercy, the chefs of l’Etat a fait le choix de la continuuité, avec la reconduction de Bruno Le Maire.

♦ POUVOIR D’ACHAT ET INFLATION

The dégradation du pouvoir d’achat du fait de la flambée de la inflation est le sujet le plus urgent à traiter pour le nouvel exécutif.

Selon des projections récentes de Insee, the index des prix à la consommation pourrait flamber de plus de 5% sur un an dans les prochains mois, après avoir attiint 4.8% en avril – la plus forte progression depuis 1985.

Malgré a “bouclier tarifaire” énergétique de plus de 26 million euros mis sur la table, la pression sur les prix, en particulier alimentaires, continue à s’accroître.

Un budget rectificatif devrait être présenté peu après les législatives (12 et 19 juin), avec nombre de dispositions favorables au pouvoir d’achat: revalorisation des retraites et des minima sociaux, augmentations générales pour les fonctionnaires, baisses des cotisations des indépendants, ont notamment été annoncés.

♦ RETRAITES

Porté en étendard par Emmanuel Macron during the présidentielle campaign, the dossier des retraites, crucial, sera un des plus délicats du nouveau gouvernement.

Après un échec à faire passer une réforme lors du premier quinquennat Macron, la deuxième tentative de repousser l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 65 ans s’accompagne d’une carotte supplémentaire: le président a promis à tous les retraités a minimal pension of 1.100 euros per mois, et des aménagements au seuil des 65 ans pour les carrières longues et certains métiers penibles.

Pas de quoi amadouer les syndicats, qui clament déjà leur opposition à la réforme, deux ans et demi après avoir appelé à des grèves qui avaient paralysé les transports dans le pays.

♦ OBJECTIF PLEIN EMPLOI

Emmanuel Macron veut attiindre le “plein emploi” d’ici la fin du quinquennat, soit un taux de chômage between 5% and 5.5%, against 7.3% to the premier quarter 2022. Pour y parvenir, the entend notamment transformer Pôle emploi en “France Travail”, afin de créer une forme de “guichet unique” pour les demandeurs d’emplois, bénéficiaires du RSA etc.

Ces chantiers s’accompagneraient d’une nouvelle réforme de assurance chômage, que le / la ministre du Travail must render “plus stricte quand trop d’emplois sont non pourvus” et “plus généreuse quand le chômage est élevé”, selon la feuille de route présidentielle. Et d’une adaptation du RSA, which the president will attribute sous condition d’effectuer 15 or 20 heures d’une “activité effective qui permet insertion”.

♦ SAID ET DEFICIT

Le gouvernement devra composer avec un cap budgétaire serré, Emmanuel Macron ayant confirm is ambition de ramener le déficit public sous les 3% d’ici 2027, et de commencer à réduire le poids de la dette. L’enjeu est de taille, avec un déficit qui était encore to 6.5% of the PIB until 2021, and one such publique to 112.9%, du fait de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Aucun effort massif n’est réellement annoncé sur les dépenses, le président réélu comptant sur le plein emploi et la croissance – qui devrait être pénalisée par les conséquences de la guerre en Ukraine – pour dégager de nouvelles recettes. Pour financer a program dont il estime le coût à 50 milliards d’euros, the table toutefois sur 35 milliards d’économies sur le coût de fonctionnement de l’État et des collectivités locales.

♦ REINDUSTRIALIZATION ET CLIMAT

En proposant de poursuivre la réduction des impôts de production, Emmanuel Macron souhaite encourager la réindustrialisation du pays, à peine amorcée sous le précédent quinquennat.

Hydrogène vert, véhicule électrique, décarbonation de la sidérurgie et des cimenteries mais aussi biomédicaments: le pari de la réindustrialisation qui nécessite des investissements massifs- dont une partie sera issue du plan France 2030 lancé avant l’élection, doit s’articuler avec la ” planification “écologique annoncée par the candidat-president between the deux tours. Et une will de favoriser les achats publics locaux pour défendre le “fabriqué en France”.

Une équation complexe, susceptible de faire ressurgir à agenda du gouvernement des dossiers industriels emblématiques: Fonderies du Poitou, SAM …

♦ NUCLEAIRE

Emmanuel Macron to annoncé son intention de relancer a program nucléaire avec six réacteurs de nouvelle génération EPR2, vantant notamment avantage climatique de l’électricité ainsi produced. A cela s’ajoute l’étude de huit exemplaires supplémentaires.

Ce chantier au long cours n’aboutira pas durant le quinquennat. La première mise en service n’est pas attendue avant 2035 ou 2037. Mais l’enjeu financier est immédiat et considérable, with a coût estimate à plus de 50 milliards d’euros pour six réacteurs.

La filière doit aussi faire la preuve de sa capacité à mener à bien un tel program, après les dérives du chantier de l’EPR de Flamanville en Normandie, ou d’Hinkley Point en Angleterre, dont le démarrage a été reporté d’un an sell.

Leave a Reply

Your email address will not be published.