Pourquoi Plastic Omnium accélère sa transformation en Tech Company

L’industrie automobile se transforme, Plastic Omnium aussi … Dans une période compliquée où industrie est soumise à diverses pressions (réglementaires, inflationnistes, technologiques, géopolitiques …), les équipementiers doivent se réinventer s’ils veulent encore exister demain. Pour Laurent Favre, directeur général du spécialiste de pièces plastiques (pare-choc, hayons …) Dans une interview à The Tribune, the évoque également la nécessité d’atteindre la taille critique sur des expertises pour asseoir sa compétitivité. Transformer un industriel du plastique en “tech company”, c’est le défi que s’est lancé Plastic Omnium.

Diversification and synergies

À chaque fois, nous avons évalué les synergies avec nos métiers traditionnels avant de procéder à une diversification“, nous explique celui qui a rejoint l’équipementier français en 2019 après avoir été formé chez les concurrents allemands. des réservoirs en fiber de carbone (nécessaire pour résister à la pression de l’hydrogène). carbon fiber is une matière complexe). The groupe vient également de racheter Actia Power here he permet d’être présent sur l’électrification des poids lourds.

«Évaluer la taille réelle du marché automobile est devenu impossible», Laurent Favre (Plastic Omnium)

C’est la même idée here the conduit à se lancer dans l’éclairage. L’avènement de la voiture électrique va libérer de nombreux espaces sur la carrosserie dont la face avant qui ne sera plus contrainte par la grille d’aération du chauffage, les constructeurs voudront développer davantage de personnalisation lumineuse. Et Plastic Omnium veut être capable of intégrer ces nouvelles fonctionnalités dans ses pièces plastiques. L’enterprise française a même imaginé des leds encapsulées dans du plastique. There is here a conduit à racheter les activités éclairage de l’indien Varroc.

Le plastique remains a levier of innovations

Corn, the montée en gamme de Plastic Omnium ne proviendra pas seulement de ses diversifications. The enterprise founded in 1946 by Pierre Burelle working on the new features autour de la matière plastic. In 2018, she avait ainsi présenté a prototype de voiture dont la carrosserie était entièrement constituée de plastique promettant d’être aussi robust qu’une version acier, mais significativement plus légère. En revanche, le groupe a cédé en 2018 son métier historique de fabricant de bennes à ordures, les célèbres poubelles d’meubles, qui n’apportaient plus rien en termes d’novations.

L’enjeu pour Plastic Omnium est donc de se repositionner dans la chaîne de valeur. Laurent Favre estime que la dynamique de marché ne peut plus être dans une perspective de croissance en volume, mais plutôt en valeur. “In 2030, 40% of 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires de Plastic Omnium proviendront de produits que n’avons pas aujourd’hui en portefeuille”nous explique-t-il.

Challenger et trublion du secteur

A travers cette stratégie Plastic Omnium ambitionne également d’entrer dans le cercle très fermé des grands équipementiers français que sont Valeo et Faurecia, devenu Forvia (et dans une moindre mesure Michelin). Pis, the se posed en challenger en allant le titiller directement sur leurs métiers. Sur l’éclairage, the va s’opposer au leader Valeo, ma aussi Faurecia qui vient de boucler une très structurante fusion avec l’lemand Hella, et spécialiste de l’éclairage.

Sur la pile à combustible, l’enterprise s’attaque à Symbio, coentreprise entre Faurecia et Michelin, et directement Faurecia, sur la partie des réservoirs. Ces entreprises ont tout de véritables mastodontes comparé à la petite familiale entreprise. In 2019, période d’avant-crise, Plastic Omnium avait engrangé 9 milliards d’euros de chiffres d’affaires. C’est dix milliards de moins qu’un Valeo ou un Faurecia (qui depuis a augmenté sa taille d’un tiers après le rachat d’Hella). Mais si Plastic Omnium disposed of it pas de la même surface financière que ses compatriotes, the estime être en mesure de devenir l’électron libre du secteur.

Le soutien de la famille

Nous avons un actionnariat familial qui s’inscrit dans le temps long“, rappelle Laurent Favre, en référence à la famille Burelle (60% du capital). indépendance et ne pas se laisser dicter sa feuille de route par le marché. The peut également compter sur l’iconoclaste Laurent Burelle, here at Directed Plastic Omnium between 2001 and 2020. d’administration qu’il directs, est un industriel having you et qui apprécie the audacious entrepreneurial du plan de transformation de Plastic Omnium. Une aventure à suivre …

Plastic Omnium is the world leader in hydrogen mobility

Leave a Reply

Your email address will not be published.