Quand la politique s’invite au menu des préoccupations du marché, Actualité des marchés

The séismeThe gifle “,” La France éclatée “,” A l’épreuve d’une France ingouvernable »… La presse française est unanime au lendemain de l’échec du chef de l’Etat à obtenir la majorité absolue à l’Assemblée nationale: Emmanuel Macron a passé son plus mauvais dimanche soir à l’Elysée depuis son accession au pouvoir et les cinq années à come seront houleuses.

Rendez-vous en terre inconnue

Si le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, ne sera pas Premier ministre, il s’ouvre tout de même une ère d’incertitude forte sur la capacité du président et de sa formation à dérouler leur program dans de bonnes conditions, eux, qui, sous la bannière Ensemble!, ont récolté 245 sièges, loin de la majorité absolue qui en nécessite 289. Derrière, arrive la Nupes (coalition de gauche) avec 131 élus. Le RN fait une percée historique, obtenant 89 députés. Défait lors de l’élection présidentielle, the LR parts, avec 61 sièges, pourrait jouer un rôle majeur en pesant dans la prize de décision à l’Assemblée. ” Cela signifie qu’il y aura probablement moins de réformes structurelles, mais nous sommes déjà à sous-pondérer sur les actions européennes, et cela ne change pas notre position de façon significative Indique Willem Sels, responsable placement mondial, gestion de patrimoine et banque privée chez HSBC.

En Bourse, cet échec du parti présidentiel vient s’ajouter aux nombreuses sources d’incertitudes déjà existantes, comme la guerre en Ukraine, inflation, le resserrement monétaire et la perspective d’une récession. Les unes après leurs autres, de nombreuses grandes banques centrales (BoE, ECB, SNB, Fed, etc.) ont relevé leur taux directeur afin de lutter contre inflation. Leur action sera-t-elle suffisante? Probablement pas. Ce week-end, Christopher Waller, gouverneur de la Fed, a plaidé pour une hausse rapide des taux directeurs, peut-être à nouveau de 75 points de base en juillet, afin de rattraper le retard pris après le tapering et alors that the culmination inflation is 8.6% sur one year. Tous ne partagent pas cet avis. Esther George, unique dissident du dernier conseil de politique monétaire, a appelé à la modération, rappelant que des hausses massives et inattendues des taux des Fed funds pourraient destabiliser les entreprises et les ménages.

Audition semestrielle de Jerome Powell

Dans ce contexte, the intervention du patron de la Fed, Jerome Powell, sera suivie de près. The s’exprimera dans le cadre de son audition semestrielle devant les membres du Congrès (d’abord le Sénat, puis la Chambre des Représentants), mercredi et jeudi. In the euro zone, son homologue of her, Christine Lagarde, to réaffirmé lundi la will de la BCE de relever ses taux d’intérêt à deux reprises pendant l’été et d’empêcher la fragmentation du marché de la dette entre les pays de the région.

Face à ces différentes sources d’quiétudes, les investisseurs se sont retenus de se livrer à une veritable chasse aux bonnes affaires après la chute de 4.92% du Cac 40 the semaine dernière. The index parisien term en hausse modeste de 0,64%, à 5,920,09 points, here he permet de s’extirper de justesse du “bear market” (marché baissier, synonyme de baisse de plus de 20% par rapport au dernier point-haut du 5 janvier). Le volume d’affaires totalise seulement 2,83 milliards d’euros en raison de absence des investisseurs américains en ce jour férié de Juneteenth, qui célèbre l’émancipation des esclaves afro-américains.

Pfizer entre au capital de Valneva

Sur le front des valeurs, the action Valneva s’est envolée de 29.31%, largement en tête du SRD. Le laboratoire américain Pfizer (-2%) goes acquérir 8.1% du capital de la biotech franco-autrichienne, pour 90.5 million d’euros, via une augmentation de capital réservée qui devrait être effective Wednesday. Cette arrivée au tour de table a pour objectif de renforcer le partnership stratégique conclu between the deux sociétés sur la maladie de Lyme, pathologie provoquée par une tique infectée par une bactérie du genre Borrelia.

Également entouré, Renault at 9.74% grimpé. Jefferies a relevé sa recommandation sur le constructeur automobile de “conserver” à “achat” et porté son cours cible de 22 à 40 euros. Dans son sillage, Valeo et Faurecia ont gagné 8% and 7.72% respectively.

Air France-KLM s’est apprécié de 7.87%. The international association of aviation (Iata) prévoit a retour aux profits des entreprises du secteur l’année prochaine à la faveur d’une amélioration de la demande de voyages.

To the inverse, Saint Gobain at just 3.99%, it enters the chute de près de 12% de Kingspan de the au côté de la Manche. Le spécialiste irlandais des matériaux d’isolation a annoncé que ses marchés se sont détériorés au cours des deux derniers mois, les volumes en commandes ayant significativement baissé.


Leave a Reply

Your email address will not be published.