sur les retraites, “il sera compliqué de faire passer la pilule”

De gauche à droite: the political scientists Jérôme Fourquet, the economist Patrick Artus, the president du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, and the vice-president of the CFTC, Pascale Coton, à Paris, jeudi 28 avril.

Le sujet des retraites, voluntarily mis en avant par Emmanuel Macron avant sa réélection, est une tracks d’économie évidente, ma éminemment sensible socialement… sauf chez les retraités.

Geoffroy Roux de Bézieux: Le président de la République a eu raison d’annoncer la couleur companion la Campagna présidentielle: il va falloir travailler plus longtemps, jusqu’à 64 ans ou 65 ans. J’ai toujours thought que la réforme précédente avait échoué parce qu’elle n’avait pas été détaillée pendant la Campagna de 2007. There, les choses sont dites: le président de la République a, selon moi, la légitimité pour faire aboutir ce chantier.

Lire aussi: Article réservé à nos abonnés Election présidentielle 2022: les partenaires sociaux sceptiques par le pas en arrière de Macron sur les retraites

Jérôme Fourquet: Je serais moins affirmatif que Geoffroy Roux de Bézieux. Depuis vingt ans, les Français sont très réticents à l’idea d’allonger la durée de la vie active. La seule catégorie de la population massivement acquise au report de l’âge du départ à la retraite, ce sont les retraités, here traditionnellement votent à droite. The basculement d’une partie de l’électorat de droite vers Emmanuel Macron is vraisemblablement lié à son annonce of him sur les retraites. Mais ce evening très compliqué de faire passer la pilule auprès du reste des électeurs, même si le sujet du financement de la dépendance engendre une réelle angoisse.

Pascale Coton: La façon dont le sujet est posé est très irritating. A chaque fois qu’un problème budgétaire se présente, on nous explique qu’il va falloir travailler plus longtemps. Les salariés ne veulent plus entendre cela. Ce qu’ils demandent, c’est de pouvoir travailler dans de bonnes conditions. Ils veulent également que les inégalités existantes soient corrigées. Par exemple, est-il normal que les femmes à bas salaires doivent travailler jusqu’à 67 ans pour bénéficier d’une retraite complète? Une réforme des retraites digne de ce nom doit take en compte tous ces aspects.

Lire aussi: Article réservé à nos abonnés Retraite: l’âge légal de départ polarize le débat électoral

GRB: Un pays qui dépense beaucoup a besoin de beaucoup de travail pour financer son modèle. L’idéal serait d’augmenter notre taux d’emploi pour nous rapprocher de celui de l’Allemagne, corn cela takes du temps. En attendant, le plus effective est d’allonger la durée de la vie active.

Patrick Artus: Aucune économie n’est possible en France, sauf sur les retraites. When l’écart de la dépense publique avec l’Allemagne appears, on trouve ceci: 1,5 point de produit intérieur brut (PIB) au titre des d’aides de l’Etat aux entreprises, 1 point de PIB pour financer la family policy, 1 point de PIB pour les dépenses militaires, 0.5 point de PIB pour la culture. Tous ces postes sont intouchables. The reste quatre points de PIB sur les retraites, here constituent la seule marge de manœuvre.

JF: Un leitmotiv revient dans toutes les enquêtes que nous menons: qu’est-ce qui guarit que l’employeur gardera les salariés jusqu’à 63 ou 64 ans, étant donné que c’est souvent la chasse aux seniors et la placardisation dans les entreprises ?

Lire aussi: Article réservé à nos abonnés Réforme des retraites: nécessité économique ou politique?

GRB: The faut regarder ce qui se passe dans les pays d’Europe du Nord, qui ont mis en place des systèmes de retraite progressive. Il faut que les salariés acceptent de se dire que les deux dernières années seront moins bien payées, avec moins de responsabilités qu’en pleine carrière.

PC: Après trente ans de travail dans une entreprise, si on demand à un salarié de régresser de cadre à salarié moyen, ce n’est pas très sympathique. C’est très déstabilisant!

GRB: Du point de vue managerial, je ne vois pas comment on peut garder des gens plus longtemps aux mêmes fonctions et responsabilités. Le salaire est un autre sujet. Une partie peut être prize en charge par le système de retraite. Je parle de l’aspect hiérarchique et du management des postes. Si tout le monde reste à son posed éternellement, the ya un problème.

Leave a Reply

Your email address will not be published.