The Banque d’Ukraine mount au front dans la guerre contre la Russie

Les devises des deux frères ennemis, Ukraine et la Russie, connaissent des évolutions opposées. Alors que le ruble est au plus haut depuis 2015, la hryvnia, la monnaie de dell’Ukraine, est soutenue à bout de bras par sa banque centrale. Elle a perdu le tiers de sa valeur par rapport à la devise russe cette année.

Avant même l’attaque lancée par la Russie, the Banque nationale d’Ukraine (National Bank of Ukraine ou NBU) était intervenue pour soutenir sa monnaie, qui avait perdu 7% entre début janvier et le déclenchement de la guerre. Elle a accéléré ensuite ses interventions de 2 à 3,5 milliards de dollars between mars et mai. The NBU fait en sorte que le dollar ne dépasse pas trop le niveau de 30 hryvnias. Cette année, the billet vert a gagné 8% against the ukrainienne monnaie. One dollar vaut 29.50 hryvnias, contre en moyenne between 26 and 27 les deux années précédentes. La devise ukrainienne est stable against the euro qui vaut 31 hryvnias.

Matelas de sécurité

La guerre a provoqué une chute 9 milliards de dollars de ses réserves (son matelas de sécurité financier), à 25,1 milliards début juin, du fait de ses interventions sur le marché des changes à hauteur de 80% sur le dollar et 20% sur the euro, selon les statistiques de la banque centrale. Ses capitaux étant limités pour soutenir sa devise, elle a plus que double ses taux d’intérêt début juin, les portant de 10% à 25%. Ce resserrement monétaire a stabilisé provisoirement la hryvnia, en évitant que inflation, actuellement à 18%, ne s’envole dans les mois suivants. Les taux réels sont passés en territoire positif.

Serhiy Nikolaychuk, le gouverneur adjoint de la NBU, to declare those pressions à la baisse sur la monnaie allaient toutefois perdurer, nécessitant sans doute de nouvelles interventions. Les banques du pays vont perdre plus 20% de leur portefeuille de prêts du fait des defaults et faillites liés à la guerre. La moitié des 20 premières banques devraient rester rentables mais l’Etat va devoir se substituer et augmenter ses prêts.

Restructuration de la dette

Pour attracter des investisseurs, Ukraine doit délivrer des rendements plus élevés pour sa “dette de guerre”, destinée à financer sa defense. Elle espère notamment le concours et le soutien financier de la diaspora ukrainienne, notamment cella située aux Etats-Unis.

«The NBU est devenue the principal contributor au financement du budget et sa part dans la detention d’obligations d’Etat ukrainiennes a augmenté de 34% à 45%. La communauté internationale s’est engagée à verser 23 milliards de dollars à Ukraine cette année mais cet argent arrive too slowly, à un rythme de 3 milliards par mois. Le marché s’inquiète d’un risque de restructuration de la dette souveraine ukrainienne “, expliquent Elina Ribakova et Benjamin Hilgenstock, dans une notes de the Institut de la Finance Internationale. L’Ukraine a déjà reçu un soutien financier de près de 6.8 milliards de dollars depuis qu’elle a été envahie par la Russie. The pays benefit of the assistance du Fonds monétaire international (FMI) depuis 2015 et avait contracté a prêt de 5 milliards de dollars.

Système financier perturbé

Au début de la guerre, «the NBU avait des réserves de cash dans plusieurs localités ma le conflit a perturbé sa distribution aux banques et aux distributors de billets», ascertains the IMF in a relationship on the economic and financial situation of the pays début mars. In Ukraine, the retraits ont été limités à 100.000 UAH (3.225 euros) par jour. Ce plafond reste en vigueur. Les 5 millions de refugiés ukrainiens encore à l’étranger (Pologne…) with the maximum amount of 50,000 UAH for the money in the money pays d’accueil. Deux fois moins qu’auparavant.

Une partie de cet argent est en effet renvoyé en Ukraine, notamment dans les familles, mais ces flux de devises étrangères, non déclarées, échappent à tout contrôle de la banque centrale. Ils peuvent will feed the marché noir et divers trafics. Le pays souhaiterait que le maximum d’argent des citoyens ukrainiens à l’étranger contribue au très coûteux effort de guerre contre la Russie.

Début juin the Kyiv School of Economics is valued at 104 milliards of dollars les destructions (résidences, routes, usines, aéroports, infrastructures…) provoquées par la guerre. In terme, the reconstruction sera aussi un gouffre financier. Werner Hoyer, the president of the Banque européenne d’vestissement, l’évalue à 1,000 billion euros for him, “Europe must be jouer un rôle essentiel”.

135 millions of dollars en cryptos et NFT

L’Ukraine vient de revendre le CryptoPunk # 5364 here he avait été donné le 2 mars pour contribuer à son effort de guerre. Le pays a récupéré 90 ethers, soit 104,000 dollars. Depuis début mars, the deuxième crypto a toutefois perdu 60% de sa valeur. Trois semaines après le début du conflit, Alex Bornyakov, le ministre du digital ukrainien avait estimé que les dons en cryptos en provenance du monde entier avaient permis à son pays d’acheter, entre autres, 5,500 gilets pare-balles, 410,000 rations de combat , 500 casques, 3,427 médicaments et 3,125 détecteurs thermiques d’images. L’Ukraine a collecté près de 135 millions de dons en cryptos et NFT (jetons non fongibles) depuis son invasion par la Russie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.