un système reposant sur la blockchain pour remplacer Swift?

La Russie s’appuiera-t-elle sur la blockchain pour remplacer SWIFT?

En février dernier, les banques russes ont été exclues du système de paiement interbancaire SWIFT par décision de la communauté internationale. La manœuvre avait pour but d’accélérer la résolution de la guerre en Ukraine, en étouffant économiquement la Russie.

Mais quatre mois plus tard, the situation s’est enlisée, et la Russie cherche semble-t-il à développer des alternatives. L’organisation gouvernementale Rostec, qui rassemble plusieurs entreprises locales du secteur de la Tech, annonçait en effet ce mois développer un système pour permre des paiements bancaires internationaux. Ce type de solutions existe déjà, notamment en Chine. Le pays avait lancé son system de paiement interbancaire international en 2015, baptisé CIPS.

👉 Pour aller plus loin – C’est quoi la blockchain?

Registres distribués et portefeuille numérique

En Russie, le projet en cours s’appelle CELLS, and the reposera vraisemblablement sur la blockchain. Selon un communiqué de Rostec, le système, développé par le Novosibirsk Institute of Software Systems (NIPS), utilisera des registres distribués qui permettront de take en compte diverses devises fiduciaires.

CELLS ira cependant plus loin que SWIFT: the permit à ses utilisateurs de créer des portefeuilles pour stocker des devises numériques, toujours selon le communiqué. In termes de capacité, Rostec vise les 100 000 transactions par seconde, tout du moins initialement.

👉 Sur le même sujet – Le département du Trésor des États-Unis sanctionne le minage de Bitcoin (BTC) en Russie

Une volta-face pour le gouvernement russe?

Ces dernières semaines, on sent que le vent tourne en Russie du côté des technologies associées à la blockchain. En début d’année, the central Banque du pays s’était montré encore une fois hostile au secteur, suggérant même d’dire tout simplement les cryptomonnaies. La Douma était de son côté plus mesurée, mais pas particulièrement ouverte au sujet.

Serait-ce en train de changer? Alors que Ukraine a dès les premiers jours du conflit intégré a stratégie basée sur les cryptomonnaies, la Russie pourrait suivre. En mai dernier, un membre du ministère des Finances expliquait ainsi:

L’idée d’utiliser des monnaies numériques pour des réglements de transactions internationales est en train d’être activement évoquée.

The Banque centrale suit le mouvement

Cela a par ailleurs été confirmé par a revirement surprise du gouverneur de la Banque de Russie, Elvira Nabiullina. Historiquement très anti-crypto, elle a affirmée la semaine dernière à nos confrères de RBC que les cryptomonnaies pourraient être utilisées pour des paiements internationaux. À une condition cependant: que ces dernières ne soient pas intégrées au système financier intern de la Russie. Nabiullina expliquait ainsi:

Les cryptomonnaies ne devraient pas être échangées sur des places de marché organisées, car ces actifs sont trop volatils, trop risqués pour de potentiels investisseurs.

Trop risqués pour des investisseurs donc, mais pas forcément pour épauler l’économie Russe, qui souffre désormais grandement de son isolement international? Cet aveu de la Banque centrale du pays montre qu’en Russie aussi, les choses sont en train de changer.

👉 À lire également – Russie: les mineurs de cryptomonnaies consomment plus de 2% de l’électricité du pays

Sources: Rostec, Reuters, RBC

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contents originaux et utiles. The n’y aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements in les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à utilization d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propes recherches avant d’entrepresere toute action et n’investir que les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l’auteur: Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il ya quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.