Valneva: la hausse se prolonge, suspense autour du feu vert de l’EMA – 21/06/2022 at 11:40

Les investisseurs attendent les conclusions de la réunion mensuelle du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) qui se tient du 20 au 23 juin.  (credit photo: Groupe Valneva /)

Les investisseurs attendent les conclusions de la réunion mensuelle du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui se tient du 20 au 23 juin. (credit photo: Groupe Valneva /)

(AOF) – Après avoir bondi de 30% hier grâce à l’annonce de l’entrée à son capital de Pfizer, Valneva grimpe ce matin de 16.5% à 11.96 euros. Les investisseurs attendent les conclusions de la réunion mensuelle du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui se tient du 20 au 23 juin. Valneva est confiant dans le fait d’obtenir un retour positif de l’EMA avant la fin du mois de juin au sujet de approbation temporaire de son vaccin contre la Covid-19 pour la prima-vaccination des 18-55 ans.

“Tout devrait donc se jouer dans les prochains jours”, observe Invest Securities.

Toutefois note le brokers, à la lecture de l’ordre du jour de la réunion en cours, il ne semble pas que le cas de Valneva soit prévu dans the agenda.

L’enjeu est d’portance. Ce feu vert pourrait influencer la décision définitive de l’Union européenne quant au contrat établi avec Valneva pour the supply of doses de vaccins against Covid-19.

Invest Securities souligne que bien que la deadline du 12 juin soit passée, à ce jour, aucune communication officielle de la Commission européenne n’a été faite pour rendre sa final décision: rupture du contract ou adoption du plan de remédiation proposé par Valneva.

The intermediary thinks qu’il est possible que le jalon “CHMP de juin” ait été mis en avant pour repousser de quelques jours l’échéance d’une final décision. Now, the CHMP discusses it effectively with the cas de Valneva lors de la réunion de juin, cela jouera très certaininement en la défaveur de la biotech.

“Yes l’ordre du jour de la réunion du CHMP de juin mis en ligne hier par l’EMA ne semble pas mentionner le cas de Valneva, les designations peuvent rester floues et non explicites … nous serons fixés à l’issue de la réunion en fin de semaine ou début de semaine prochaine “, concluded Invest Securities.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Points clés

– Spécialiste du développement de vaccins prophylactiques contre les maladies infectieuses aux options thérapeutiques limitées;

– Chiffre d’affaires de 348 M € Md € tirés de l’Europe pour 56%, devant les Amérique (27%), puis l’Asie-Océanie (9%) and l’Afrique-Moyen-Orient (8%) ;

– Modèle d’affaires: portefeuille de vaccins diversifiés pour large public, financement des développements cliniques par une infrastructure spécialisée, 2 vaccins commerciaux (Ixiaro et Dukoral contre l’encéphalite japonaise et le choléra) and des droits de distribution de vaccins pour des tiers;

– Capital détenu at 13.02% for the Grimaud la Corbière group and 8.19% for BPI France, Frédéric Grimaud presiding over the surveillance of 5 members and Thamas Lingelbach le directorate;

– Bilan solide avec 307 M € de capitaux propes face à 42 M € of details, renforcé par a net treasury de près de 350 M € in April 2022.

Enjeux

– Stratégie de moyen terme fondée sur le financement de la R&D par les ventes des vaccins Ixiaro et Dukoral, d’extension du réseau de fabrication (3 sites, en Ecosse, Suède et Autriche) and de partnerships valorisant les actifs du groupe;

– Stratégie d’novation inhérente au modèle d’affaires, riche d’un portefeuille de 398 patents et soutenue par 173 M € de frais de R&D, with 3 actifs principaux et 3 programmes précliniques: le seul vaccin en développement clinique against the maladie de Lyme, the seul vaccin à injection unique against the chikungunya, the unique vaccin COVID-19 à virus entier inactivé et adjuvanté, candidats vaccins against the metapneumovirus de l’homme, the parvovirus and the norovirus;

– Stratégie environnementale: efficacité énergétique, minimization des déchets, utilization optimale de l’eau et réduction de 5%, vs 2016, des émissions de CO2 d’ici 2025;

– Bonne visibilité de l’activité grâce aux accords sur les vaccins avec: le gouvernement britannique (commandes de 100 million doses vaccins anti-Covid and options sur 190 million d’ici 2025, soit 1.4 Md € au total), avec Pfizer pour co-développer et vendre celui contre la maladie de Lyme (308 M $), avec les autorités américaines pour Ixiario contre l’encéphalite japonaise (70 M $), avec Bavarian Nordic pour le marketing et la distribution de vaccins spécialisés, avec Batavia Biosciences pour développer un vaccin peu coûteux against polio, with the Institut Butantan against the chikingunya pour pays à faible revenu ..

Défis

– En 2022, lancement des essais de phase 3 pour le vaccin against the maladie de Lyme and attentive du visa de l’autorité américaine à la vente du vaccin against the chikingunya et de cells de l’Union européenne pour le Covid 19 (60 millions de doses);

– Sensibilité aux voyages des ventes de vaccins déjà commercialisés (contre l’encéphalite japonaise et le choléra);

– Incertitudes sur le succès commercial du vaccin contre le Covid 19 au Royaume-Uni, compte tenu de la forte concurrence déjà installée;

– Objectifs 2022: hors vaccin against Covid, chiffre d’affaires between 430 and 590 M € and R&D dépenses between 65 and 75 M €.

Oncology soutient les performances des laboratoires

Oncology a généré 163 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2021 (sur un total pour industry de 613 milliards), en hausse de 11.9%, selon GlobalData. Sa croissance annuelle moyenne attint 15.4% sur les vingt dernières années. Ce segment, qui est de plus en plus compétitif, est dominé par quelques poids lourds tels que MSD (Merck & Co. Inc), Roche, BMS

.

L



immuno-oncology, la spécialité qui tire ce marché depuis dix ans, soutient la recherche. GlobalData estime que ce segment pourrait attindre 180 milliards en 2026. Les grands acteurs cherchent à se renforcer sur ce créneau. Pfizer to acquis récemment the Canadian biotech Trillium Therapeutics for 2.3 billion dollars. Suite à cette opération, le groupe américain met la main sur deux molécules prometteuses dans le traitement du cancer du sang.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.